Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Jazz Roots routine

Des routines Jazz des années 20-40 comme le Shim Sham (dans sa version Jazz et non claquette), le Big Apple, le Trunky Doo ou comme le Jitterbug Stroll (crée en 1996 par Ryan Francois) utilisent les mêmes pas standards de (Suzy Q, Boogie Forward, Apple Jack, Shorty George, …), dans des enchaînements codifiés connus de tous les danseurs de Swing et permettant ainsi de les danser en groupe en soirée (on les appelle souvent “danses de groupe” ou simplement “routines Jazz”). L’improvisation autour de ces pas standards étant toujours possible voire recommandée !

Le Big Apple est un cas particulier. Initialement (début du 20ème siècle) il s’agissait d’une danse de groupe improvisée, dansé en cercle, où un leader appelait et dansait des pas qui était alors imités par tous (cette configuration rappelle les danses en cercle d’Afrique de l’Ouest).

En 1937 cette danse déferla sur New-York et fut une énorme mode. Dans la foulée, Frankie Manning, un des leaders des Withey’s Lindy Hopper choregraphia un Big Apple pour sa troupe."

(source: blog BrotherSwing)

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus